Arnaque à la carte bancaire ? Que faire ?

1 octobre 2022 Non Par ASSECO-CFDT OC PYREMED

Il est si facile de céder…

Loin de nous la volonté d’émettre ici un jugement de valeurs… mais les tentations sont souvent grandes et en tout cas nombreuses, nous parlons ici d’internet.

Quantité de produits plus aguichants les uns que les autres nous sont proposés à des prix nettement inférieurs à ceux du marché, en tout cas à ceux affichés dans les commerces conventionnels. Il est alors facile de se dire que le commerce en ligne est plus compétitif, et en quelques clics il arrive parfois que l’on enrichisse des escrocs qui eux, font une bonne affaire !

Voici quelques précautions à prendre :

Le premier bon réflexe est de vérifier les mentions légales du site internet concerné. Vous pouvez aussi comparer à quel prix des plateformes de vente en ligne « réputés » proposent ce produit ou un produit similaire. Des différences de tarif importantes sont souvent révélatrices d’un piège.

Il est toujours utile de s’interroger sur vos réelles nécessités de faire l’acquisition d’un produit que vous ne cherchiez pas spécialement à acquérir, et dont l’envie a été suscitée par un marketing et une publicité plus ou moins agressive. Enfin, rappelons nous que le coût carbone du commerce en ligne est loin d’être neutre, et que nos choix ont des incidences sur les la situations environnementales.

Vous avez pesé le pour, le contre, la commande est passée… hélas trois fois hélas, vous êtes la énièmes victime de malfaisants sans foi ni loi. Que faire ?

L’article L. 133-18 du Code monétaire et financier, transposant la directive européenne sur les services de paiement, prévoit le remboursement de sommes payées par carte dans certains cas.

Pour autant les banques françaises se font un peu tirer l’oreille pour mettre en place ce dispositif. Fort heureusement, les sociétés Visa et Master Card ont décidé de reprendre ces dispositions à leur compte. Le lien qui suit vous indiquera clairement les conditions et procédures nécessaires pour accéder à ce dispositif.

https://www.economie.gouv.fr/cedef/chargeback-retrofacturation

Si vous êtes ( ce que nous ne souhaitons pas) victime d’une de ces arnaques, vous pourrez ainsi parfaire la formation de votre interlocuteur bancaire, en lui signifiant que vous êtes adhérent.e d’une association de consommateur qui vous invite à vous transformer en comsomm-acteur.

Et si nécessaire, n’hésitez surtout pas à prendre contact avec une des antennes de l’ASSECO CFDT OCPYREMED.